SATRANA

Tisseuse de flammes

Sur mobile, scrollez sur la droite pour voir le tableau en entier.

ClasseType de dégâtsFactionRôlesType d'attaqueRaretéPosition conseilléeArtefact recommandéUnion
Logo Mage - AFK ARENAIntelligence logo - AFK ARENAFaction Pugilistes logo - AFK ARENADégâts continue logo - AFK ARENAMêlée logo - AFK ARENARareté Elevé logo - AFK ARENAAvant/Arrière logo - AFK ARENAArtefact - Oeil de Dura - AFK ARENABibliothèque non union - AFK ARENA

Que signifie les logos ? Cliquez ici.

Equipement signature

“Ambre ardente”

Ce cristal peut adsorber le feu. Cependant, il n’arrive pas toujours à contenir la puissance qu’il renferme, et cela a de terribles conséquences.

Compétence : Incinération

Si Satrana est tué, sa compétence “Graines de feu” sera déclenchée quand les PV de l’ennemi sont en dessous de 50%, et ses dégâts seront accrus de 70%.

[+10 Déverrouillé] L’énergie récupérée lors d’une blessure ou d’une attaque est accrue de 20%.
[+20 Déverrouillé] L’énergie récupérée lors d’une blessure ou d’une attaque est accrue de 40%.
[+30 Déverrouillé] Ne requiert que 250 d’énergie pour activer l’ultime une première fois.

Lore

Gardienne des flammes au temple de l’Etendue brûlée, Satrana occupe une position très élevée par rapport à celle de son passé. Le père de Satrana était un déserteur, et il y a peu de choses plus méprisables dans la société Mauler que la désertion. La lâcheté est vilipendée et punie sévèrement. Pour sa transgression, ses biens sont répartis entre la tribu et sa famille est prise comme esclave. Satrana est encore très jeune à cette époque, et est affecté aux travaux ménagers dans les propriétés d’un petit chef.

La vie sous le chef était difficile pour la jeune fille. Elle devint très prudente, car même la plus petite erreur pouvait lui valoir de graves coups. Son maître la frappait pour toute infraction. Prendre trop de temps pour accomplir une tâche ou ne pas anticiper une demande sont les premières choses qu’elle a appris à éviter. Malheureusement pour la jeune esclave, son maître imaginait de l’impertinence dans chacun de ses actes. Les coups continuèrent, lui causant un tel traumatisme qu’elle finit par perdre toute capacité de parler. Ainsi, elle a souffert en silence.

Le chef traita tous ses esclaves de la même manière, et ce fut finalement sa perte. Dépassant largement ses gardes du corps, les vassaux opprimés et maltraités ont riposté tard une nuit. Les manières lourdes du chef avaient mis fin à la vie d’un des esclaves les plus aimés, et c’est tout l’élan dont les autres avaient besoin pour se décider enfin à prendre leur revanche et leur liberté en un seul acte.

Les esclaves étaient nombreux de leur côté, mais ce n’étaient pas des guerriers. Parmi les hurlements et les cris de douleur des esclaves et des gardes du corps, Satrana s’enfuit. Elle ne savait pas où elle allait ni ce qu’elle cherchait. Elle savait seulement que n’importe où était mieux que cela

Elle a couru jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus courir, puis a titubé avec détermination pendant un long moment après cela. Elle voulait vivre, mais elle savait que c’était peu probable. Elle venait d’accepter la mort quand elle a atteint le sommet d’une colline et a vu devant elle un temple mystérieux situé dans une oasis de verdure. Avec ses dernières réserves de force, elle parvint jusqu’à l’enceinte du temple avant de s’effondrer.

Satrana s’éveilla à un visage aimable et de l’eau fraîche lui coula dans la gorge comme une pluie miraculeuse. Mais son soulagement fut de courte durée. Les compagnons de l’un des gentils porteurs d’eau attaquèrent et une scène de sang furieuse s’ensuivit. Le duel fut rapide comme l’éclair et aussi effrayant que tout ce qui s’était passé dans la maison du chef. Lorsque l’attaquant gisait mort, son sauveur lança un regard de défi aux autres.

Les anciens sont sortis du temple et Satrana a regardé comment ils ont chassé son sauveur. Le plus grand choc, cependant, fut lorsqu’ils la soulevèrent du sol, lui remettant un ensemble de robes bien faites. Il semblait qu’elle allait continuer à servir après que la vie au temple ait été difficile, mais les Anciens étaient sages et justes. Sous leur tutelle, Satrana grandit et déverrouilla des secrets qu’elle n’aurait jamais imaginé posséder. Elle devint plus puissante à chaque changement de lune, apprenant à maîtriser le feu et, ce faisant, à reprendre le contrôle de sa propre vie. Avec le temps, elle a retrouvé la capacité de parler.

Elle pensait souvent à celui qui l’avait sauvée le premier jour au temple. Bien que ce soient les anciens qui lui aient transmis les connaissances inestimables qu’elle possède aujourd’hui, c’est à ce féroce guerrier qu’elle doit vraiment tout. Elle rassembla des bribes d’informations sur le combattant et les endroits où elle avait pu se rendre. Satrana décida qu’il serait dommage d’acquérir le genre de pouvoir qu’elle possédait maintenant et de le ranger ensuite dans un temple isolé. Elle le mettrait plutôt au monde, ne serait-ce que parce qu’elle avait des dettes à rembourser.

“Je ne me tairai plus”.

Laisser un commentaire