KAZ

Main des forêts

Sur mobile, scrollez sur la droite pour voir le tableau en entier.

ClasseType de dégâtsFactionRôlesType d'attaqueRaretéPosition conseilléeArtefact recommandéUnion
Logo Rodeur - AFK ARENAAgilité logo - AFK ARENAFaction Sauvages logo - AFK ARENAAssassin logo - AFK ARENAMêlée logo - AFK ARENARareté Elevé logo - AFK ARENAAvant logo - AFK ARENAArtefact - Oeil de Dura - AFK ARENABibliothèque union - AFK ARENA

Que signifie les logos ? Cliquez ici.

Equipement signature

“Baiser nocturne”

Cette paire de dagues d’obsidienne apportera le repos éternel à plus d’un ennemi.

Compétence : Baiser nocturne

Au début du combat, Kaz augmente son esquive de 100 points et son taux de critiques de 40 points. Les attributs augmentés diminuent graduellement pendant 20 secondes jusqu’à leur retour à la normale.

[+10 Déverrouillé] Les attributs augmentés diminuent graduellement pendant 40 secondes jusqu’à leur retour à la normale.
[+20 Déverrouillé] Kaz voit ses chances d’esquiver les attaques magiques augmenter de 1% tous les 16 points d’esquive qu’elle gagne. Ses possibilités d’esquiver les attaques magiques peuvent être augmentées un maximum de 25%.
[+30 Déverrouillé] Kaz voit ses chances d’esquiver les attaques magiques augmenter de 1% tous les 14 points d’esquive qu’elle gagne. Ses possibilités d’esquiver les attaques magiques peuvent être augmentées un maximum de 50%.

Lore

Les sauvageons sont d’un naturel paisible. Ils n’ont pas d’animosité envers les autres peuples ils les laissent tranquilles, tant qu’ils respectent la forêt. Par contre, les habitants sylvestres ont une mentalité insulaire et méfiante. Ils ne recherchent pas le contact des inconnus, et ont une défiance tout animale envers les étrangers. C’est pour cela que Kaz a toujours été un peu à part dans la société sauvageonne. Comme tous les félins, Kaz est une insatiable curieuse, ce qui l’entraîne souvent au-delà des limites forestières rarement franchies par les siens, brisant l’une des lois non écrites les plus communément acceptées par les sauvageons. Après sa première sortie hors de la forêt, Kaz n’a jamais voulu revenir à l’ennui d’une vie se déroulant toujours au même endroit. Les merveilles du monde extérieur l’ont émerveillée, et, même si ses aventures la mettent souvent dans des situations difficiles, sa vigilance et sa vivacité d’esprit lui permettent de régler les problèmes, ou au moins de s’y soustraire. Dès qu’elle
rentre d’une aventure, elle ramène un souvenir à ses amis admiratifs.

Kaz est d’une discrétion hors du commun, et ses aventures de l’autre côté de la lisière passent généralement inaperçues. Elle n’avait en fait jamais été attrapée avant que la chef des Patrouilleurs du crépuscule, Lyca, ne remarque un jour ses préparatifs. À la surprise générale, au lieu d’une admonestation en règle et d’un châtiment exemplaire, Lyca dit simplement à Kaz : « Si tu pars vers les champs et les villages, note ce que tu vois. À ton retour, je veux savoir ce qui se passe là-bas. » Lyca savait qu’il ne servirait à rien de s’opposer au désir de Kaz d’explorer le monde : ce serait un gaspillage de temps et d’énergie, deux ressources dont les Patrouilleurs devaient user avec parcimonie. Elle préféra utiliser les affinités et les talents naturels de Kaz au profit de la forêt. Cet arrangement se perpétua jusqu’à ce que Lyca soit sûre que c’était le bon moment. Elle invita alors Kaz à rejoindre les Patrouilleurs du crépuscule. Avec le retour des hypogéens et le relatif isolement des sauvageons, la collecte de renseignements serait vitale dans les mois à venir.

Cependant, la connaissance de l’ennemi ne suffit pas à elle seule à gagner une guerre. Une fois renseigné sur l’adversaire, il faut encore lui porter le coup de grâce. Lyca décida donc de développer les talents de Kaz à des fins plus sinistres. Sa capacité à se déplacer discrètement et aisément lorsqu’il fait nuit noire fait de Kaz une assassine redoutable. Grâce à un entraînement poussé, Lyca a fait de Kaz une arme redoutable, un instrument permettant d’ imposer la volonté de la forêt bien au-delà de ses limites. En combinant furtivité, observation et capacité à tuer, Kaz a remporté plusieurs combats pour son peuple avant même le début de la bataille. Elle pourchasse sa proie comme le ferait un léopard, observant et attendant dans l’ombre, invisible jusqu’au dernier moment. Lorsqu’elle se met en mouvement, sa cible est perdue. Les sentinelles ennemies courent alerter leurs commandants qu’un groupe de sauvageons approche rapidement, et elles découvrent leurs officiers gisant à terre, la gorge ouverte avec une précision diabolique, le sang gouttant encore dans le sol. Kaz s’est déjà enfuie, laissant derrière elle des troupes adverses démoralisées et déjà vaincues.

« Ne pensez jamais rester inaperçu. »

Laisser un commentaire